10 Mai

Méfiance avec les Mises à Jour

J’ai donc passé une mise à jour du package php5-fpm tout à l’heure. Généralement, c’est relativement sans risque. Sauf que mes sites web affichaient ensuite une erreur 502 !
Un tour rapide sur les logs d’erreurs de nginx donne:

Je vais donc consulter le site qui gère les repositories et effectivement :

Please note that if you’re using an Unix socket to make PHP-FPM talk to your web server, you’ll have to set the listen.owner and listen.group directive to the right user/group (usually www-data), for each of your pool. Don’t change the permissions on the socket from 0660 to 0666 (too permissive), it would avoid the CVE-2014-0185 fix.

La solution consiste donc à dé-commenter les lignes listen dans /etc/php5/fpm/pool.d/www.conf:

Il ne reste plus qu’à recharger php5-fpm avec un service php5-fpm restart.

Bilan, 20 min d’interruption du site (et encore), ce n’est pas un drame. Mais il faut toujours se méfier des mises à jour automatiques. Mieux vaut les limiter au strict minimum (sécurité) et passer régulièrement sur son serveur appliquer les autres à la main. En cas de crash, on peut intervenir rapidement et on a une idée de l’origine du problème. Idéalement, on dispose d’un serveur de maquette sur lequel on test chaque manipulation, mais il s’agit de moyens plus généralement mis en œuvre sur des infrastructures professionnelles. Sur un serveur personnel, c’est moins évident…

Une pensée sur “Méfiance avec les Mises à Jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.