03 Nov

Installer NzbDrone sur Debian

Cette article présente l’installation de l’applicatif NzbDrone sur Debian Wheezy 7.5 64 bits. NzbDrone est un Smart PVR pour les utilisateurs de newsgroups. Il permet de récupérer automatiquement ses séries préférées libres de droits heu, bon bref… Voici comment l’installer.

Pré-Requis à NzbDrone

Les pré-requis de NzbDrone se limitent à quelques packages et mono, une implémentation open-source de .Net de Microsoft.

Debian Wheezy 7.5 vient avec une version obsolète de Mono (2.10.8) et il faudra malheureusement compiler à partir du tar ball comme expliqué dans un précédent article. A noter qu’une version 3.6+ est maintenant recommandée, la 3.2 ayant des problèmes de stabilité et la 3.4 présentant des bugs avec sqlite. Le tuto reste néanmoins parfaitement valide en utilisant la dernière version 3.10 de mono.

La prochaine version Jessie de Debian devrait fournir une version 3.2.8, autant dire que, même à ce moment là, il faudra toujours passer par la case compilation.

Installation de NzbDrone avec tar.gz

L’installation est assez simple. Il suffit de récupérer un tar.gz et déplacer l’exécutable à l’endroit de son choix, ici /opt/NzbDrone pour rester dans la norme.

Installation de NzbDrone avec repository

On peut aussi s’appuyer sur le repository mis à disposition par l’équipe de NzbDrone. Il faut juste déclarer ce dernier sur son serveur et rajouter la clé correspondante.

Un simple apt-get update && apt-get install nzbdrone suffit alors. Le seul problème est qu’il propose au passage d’installer 143 paquets supplémentaires sur mon serveur, alors que la version avec le tar.gz semble très bien fonctionner pour le moment. J’ai donc préféré rester sur la méthode précédente du tar.gz.

Script de Démarrage Automatique

On peut maintenant récupérer un script de démarrage de NzbDrone pas trop mal. Celui fourni sur le site de NzbDrone pose pas mal de problèmes. Adapté à environnement, cela donne :

Il ne reste plus qu’à créer un utilisateur nzbdrone (ce dernier ne doit pas s’exécuter en root!), rendre le script exécutable et ajouter les liens au démarrage.

Attention, le répertoire de l’utilisateur nzbdrone contiendra ensuite les fichiers de configuration et la base de données. Il vaut mieux choisir un répertoire séparé des fichiers programmes.

Quelques Vérifications et Conclusion

Voilà ! Il ne reste plus qu’à démarrer le service, et tester que tout fonctionne bien :

En se connectant sur le port 8989 de son serveur avec son navigateur préféré, on devrait maintenant voir ça
nzbdrone

Pour la suite, il faudra encore configurer NzbDrone, installer un « client de download », nzbget, sécuriser la configuration, etc. Le tout sera expliqué dans de prochains articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *